Prime des « Lions » : comment les 4,612 milliards Fcfa décaissés par l’Etat ont été distribués

Partagez

Suite et pas fin de l’affaire des primes accordées aux « Lions » qui continuent de défrayer la chronique. Avec les primes, honneurs et titre foncier, le Sénégal honore les champions d’Afrique. Le quotidien sportif Record fait de nouvelles révélations sur cette affaire qui éclabousse, en premier lieu, la Fédération sénégalaise de football (FSF).

La liste des bénéficiaires dépasse 52. Ce sont, au total, 55 personnes qui ont été inscrites sur la liste.

Les veinards ont tous reçu la prime spéciale de 50 millions Fcfa, soit un total de 2,750 milliards Fcfa.

Les 54 membres de la délégation officielle ont reçu chacun un montant de 82 millions Fcfa pour un total de 4,428 milliards Fcfa.

Si on y ajoute les émoluments du sélectionneur qui font 114 millions Fcfa, on se retrouve avec 4,542 milliards Fcfa.

Les éléments de la BIP ont aussi bénéficié des primes, mais ils n’ont pas eu le même traitement que les membres de la délégation officielle.

Les brigadiers chefs Rigobert Jonas Malou, l’adjudant Khalifa Seck et Cheikh Oumar Diédhiou ont reçu un montant de 10 millions Fcfa.

Le cuisinier attitré de la Tanière, Ahmadou Moctar Diallo, a encaissé le même montant (10 millions).

José Luis Rodriguez Robledo, le kinésithérapeute particulier de Sadio Mané, a émargé à hauteur de 20 millions Fcfa.

Abdoul Aziz Samb, garde du corps d’Augustin Senghor, a empoché la somme de 10 millions Fcfa.

Ce qui fait un total de 70 millions pour ces éléments d’appoint. Au finish, l’État du Sénégal a casqué 4,612 milliards Fcfa uniquement pour les primes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *