À la une

Nations Unies : Sadio Mané appelle à « l’innovation » et à la « durabilité »

Dans un discours captivant et inspirant, l’international sénégalais Sadio Mané a pris la parole lors d’une visioconférence avec des autorités, ce mercredi, sur le thème « Les jeunes façonnent des solutions durables et innovent », mettant en lumière l’importance de l’innovation et de la durabilité dans la construction d’un avenir meilleur.

Face à un public virtuel de ministres, d’ambassadeurs et de chefs d’organisations, le natif de Bambali a partagé son engagement envers la protection de l’environnement et l’encouragement de l’innovation pour résoudre les défis mondiaux.

Il a réfléchi sur comment l’intelligence artificielle peut accélérer la réalisation des objectifs de développement durable en Afrique.

« L’intelligence artificielle pour accélérer la réalisation des objectifs de développement durable en Afrique est un sujet extrêmement actuel, comme nous le savons tous, la transformation structurelle de l’Afrique est en cours pour parvenir au développement durable et à une paix durable dans le cadre du lien entre paix, sécurité et développement », a dit d’emblée l’ancien joueur de Liverpool après avoir salué les autorités.

Il a aussi souligné le pouvoir des jeunes à catalyser le changement et à proposer des solutions novatrices pour relever les défis environnementaux, sociaux et économiques auxquels le monde est confronté.

« Avec plus de 200 millions d’habitants âgés de 15 à 24 ans, l’Afrique est composée de la plus forte population de jeunes dans le monde. En 2050, la population africaine devrait atteindre 2,5 milliards », a déclaré Sadio Mané.

Il a aussi évoqué des défis en termes de nourriture suffisante, d’eau potable et d’assainissement, de services sociaux…

« Cela suggère clairement une augmentation importante des défis en termes de nourriture suffisante, d’eau potable et d’assainissement, de services sociaux, mais aussi d’augmentation de la demande d’emplois », a déclaré le joueur de Al Nassr.

.Sadio Mané a également partagé son propre engagement envers la durabilité, mettant en avant les actions concrètes qu’il entreprend pour mieux exploiter l’intelligence artificielle au service du développement durable. « Nous devons établir les bases et investir dans une éducation de qualité et des infrastructures numériques. »

Sadio Mané d’ajouter : « J’ai également investi dans les infrastructures pour connecter 16 villages au Sénégal afin de leur permettre d’avoir accès aux routes, aux marchés, à l’eau et à l’électricité, entre autres, tout en créant des opportunités d’emploi indispensables pour les jeunes. »

La visioconférence a été ponctuée d’échanges stimulants entre Sadio Mané et les autres participants, qui ont partagé leurs propres idées et initiatives pour promouvoir la durabilité et l’innovation dans leurs communautés.

En concluant son discours, la star sénégalaise a exhorté les jeunes à continuer à innover, à agir avec détermination et à collaborer pour créer un monde meilleur pour les générations futures.

« J’espère que nos discussions d’aujourd’hui aboutiront à des recommandations et à des décisions politiques sur la manière dont nous pouvons tous soutenir l’inversion de la lente tendance dans laquelle se trouve la trajectoire de développement durable de l’Afrique », a-t-il déclaré.

« Je ne me demande pas ce que l’Afrique peut faire pour moi, je me demande plutôt que puis-je faire pour l’Afrique, chacun d’entre nous ici devrait faire de même, ce faisant, nous pouvons réaliser l’Afrique que nous voulons, comme le résume l’Agenda 2030 pour le développement durable et les Objectifs de développement durable ainsi que l’Agenda 2063 de l’Union africaine », a-t-il plaidé.

Avant de lancer cet appel : « Je voudrais terminer par une déclaration en appelant à faire taire les armes en Afrique comme moyen de parvenir à un développement durable et à une paix durable en Afrique. »

Boulaye Dia contre-attaque : «Je veux rétablir la vérité, le club a menti»

Sanctionné et poursuivi en justice par son club Salernitana pour avoir selon son coach «refusé de rentrer en jeu à la 80e minute», Boulaye Dia a décidé de sortir du silence. Dans un entretien avec l’Equipe, l’attaquant sénégalais donne sa version des faits.

D’une saison à l’autre, Boulaye Dia est passé de héros à zéro aux yeux des fans de la Salernitana. Arrivé en prêt à l’été 2022 pour se relancer après un exercice difficile à Villarreal, l’attaquant sénégalais avait inscrit 16 buts en championnat et permis au promu de se maintenir en Série A. L’idylle a rapidement pris fin. Recruté définitivement l’été dernier et au cœur d’un mercato agité mais sans départ, l’ancien rémois a d’abord été freiné par des blessures avant d’être mis au placard à cause d’un incident avec son ancien entraîneur Fabio Liverani.

« C’est quelqu’un sur qui je ne peux pas compter »

Les faits remontent au 2 mars dernier à Udinese où la Salernitana se déplaçait. Le coach demande à Boulaye Dia d’aller s’échauffer à la 80e minute. Il n’y aura finalement pas d’entrer en jeu. Explications du technicien italien : « Il a refusé d’entrer sur le terrain. J’en prends note, le club aussi. C’est un choix définitif. Je sais désormais que c’est quelqu’un sur qui je ne peux pas compter. » Ce mercredi 17 avril, alors que l’affaire a fini au tribunal, après une plainte du club italien, Boulaye Dia est sorti de son mutisme. Il a donné sa version des faits dans l’Equipe. «Il y a eu trop d’infos, trop de mensonges et je veux rétablir la vérité. Je veux aussi restaurer mon image, on a l’impression que je suis quelqu’un qui a des problèmes. Mais je n’ai jamais eu de problèmes. Le club a menti», clarifie d’entrée le joueur.

«J’ai des coéquipiers prêts à témoigner»

Le champion d’Afrique 2021 accuse son entraîneur de l’avoir en quelque sorte jeter en pature. «À la 80e, l’entraîneur m’a demandé de partir m’échauffer. J’ai juste fait un geste de la tête, je ne pensais vraiment pas entrer car je ne m’étais pas échauffé du tout avant. Il a vu mon geste, il m’a dit de suite : ”Assieds-toi” et il a dit à un autre gars d’aller s’échauffer. Dans la foulée, on en a parlé dans le vestiaire. Il nous a dit que ça devait rester entre nous. Puis, il a tout déballé en conférence de presse juste après. Mais je n’ai jamais refusé d’entrer, j’ai même des témoins, des coéquipiers, qui sont prêts à témoigner », raconte l’avant-centre de 27 ans.

Boulaye Dia, auteur de seulement 4 buts en 17 matchs de championnat cette saison, en veut à ses dirigeants qui n’ont franchement joué franc jeu. «Le club a porté plainte contre moi. Il réclame vingt millions d’euros de dommages et intérêts ainsi qu’un salaire réduit de 50 % jusqu’à la fin de la saison. Le tout sans jouer. Puis maintenant, ils veulent trouver un arrangement pour me voir rejouer. Ils ont voulu me faire porter le chapeau et maintenant, ils veulent une médiation», soutient le Sénégalais. Sous contrat jusqu’en juin 2026, il n’a plus disputé un match depuis le 24 février.

Premier League : Moussa Niakhaté ,une fin de saison cauchemardesque

Moussa Niakhaté (28 ans, 16 matchs, 1 but) vit une deuxième partie de saison difficile, du côté de Nottingham Forest. L’international sénégalais est plus spectateur qu’acteur. Le défenseur axial n’a plus été utilisé depuis le naufrage face à Aston Villa (4-2, 26ème j.), le 24 février dernier.

C’est à partir du banc de touche que Moussa Niakhaté a (encore) suivi la rencontre contre Wolverhampton, le week-end dernier (2-2). Comme quoi, le natif de Roubaix en France n’a plus foulé les pelouses anglaises depuis 8 matchs de rang, toutes compétitions confondues, dont 7 en championnat. L’ancien capitaine de Mayence en Bundesliga est resté 6 fois sur le banc et a été absent de la feuille de match deux fois. Le manager portugais Nuno Espirito Santo préfère s’appuyer sur le duo Murillo-Omobamidele.

Le Sénégalais n’a plus joué en club, depuis le 24 février

Le n°19 des Lions paie-t-il sa mauvaise prestation contre les Villans ? Aligné au poste de latéral gauche par son coach, une première pour lui en Angleterre, l’ancien joueur de Valenciennes et Metz a paru dépassé par les évènements. En effet, Aston Villa avait marqué ses trois buts à partir du couloir gauche de la défense, où était Niakhaté. Pour l’ancien international anglais, Ian Wright, «il (Moussa Niakhaté) était complètement cuit… Ils (les joueurs d’Aston Villa) l’ont mijoté, braisé, cuit au four, sous terre. Ils avaient son numéro ! ».

Toutefois, Niakhaté en avait profité pour inscrire son tout premier but en Premier League. «Niakhaté (Moussa) s’est amélioré en seconde période, lorsqu’il est revenu en défense centrale et Forest a presque arraché quelque chose du match. La décision de le faire jouer comme arrière gauche semble être un mauvais choix. Au coach d’en tirer les leçons», avait ajouté l’ancien attaquant de Nottingham Forest.

À moins de deux mois des deux matchs importants de juin

Une situation qui interpelle à moins de deux mois des deux matchs importants qui attendent les Lions au mois de juin, à l’occasion de la suite des éliminatoires du Mondial 2026. «Il est vrai que beaucoup de joueurs ne jouent pas en club. C’est pourquoi on a pris ça en compte, en confectionnant une liste de 31 joueurs (lors des deux derniers matchs amicaux). On savait que le groupe était un peu disproportionné. Il y a des joueurs qui avaient beaucoup joué en club et qu’il fallait gérer physiquement. À côté, il y a ceux qui jouent beaucoup moins et ceux qui jouent peu. Le groupe est donc divisé comme ça. Mais c’était important pour moi de rappeler tout le monde dans cette période. On sait très bien que le groupe de ce mois de mars sera différent du groupe de juin. Maintenant, le temps de jeu est super important, on le sait. Mais, je ne peux pas me permettre de dire que : «celui qui ne joue pas en club ne sera pas sélectionné». Je n’irai pas jusque-là. Mais, on sera très attentif au temps de jeu des joueurs en club, parce qu’effectivement, on va vers deux gros matchs contre la RD Congo et la Mauritanie (3 et 10 juin). On aura besoin que tout le monde soit à 100% en club, pour qu’on ait le répondant qu’il faut pour ces deux matchs à venir, pour les éliminatoires de la Coupe du monde», avait confié Aliou Cissé, en marge du dernier rassemblement à Amiens (France).

Après la réception de la RDC (3 juin), la bande à Sadio Mané ira à Nouakchott pour y défier la Mauritanie (10 juin).

Al Nassr : C’est confirmé, l’annonce sensationnelle sur Sadio Mané !

Alors que la lutte pour le titre de champion de Super Lig bat son plein, Galatasaray se tourne déjà vers la saison prochaine. Et selon les informations de la presse turque, les dirigeants du club stambouliote seraient sur le point de réaliser un transfert XXL : Sadio Mané et un gros scoop vient d’être lâché.

Arrivé à Al-Nassr l’été dernier pour un montant de 40 millions d’euros, Sadio Mané n’aurait pas trouvé son bonheur en Arabie Saoudite. Mécontent de son expérience au sein du club saoudien, l’international sénégalais souhaiterait un retour en Europe.

C’est dans ce contexte que Galatasaray serait entré en contact avec ses agents pour explorer la possibilité d’un prêt. Selon A Spor, le club turc souhaite finalement un prêt du double ballon d’or africain, une condition qu’Al Nassr aurait bien évidement accepté à en croire le média.

bb045593
Sadio Mané pose une énorme condition pour le prêt

Si les discussions entre les deux parties semblent bien avancées, un point d’achoppement pourrait néanmoins freiner l’opération : le salaire de Sadio Mané. Le joueur de 32 ans réclamerait en effet un salaire annuel équivalent à celui qu’il perçoit actuellement à Al-Nassr, soit environ 30 millions d’euros.

Une somme conséquente pour Galatasaray, qui devra trouver des solutions financières pour boucler l’opération. Car, selon le média, Al Nassr est disposé à céder Sadio Mané gratuitement au club turc pour un prêt d’un an. Mais le Sénégalais demanderait plus d’effort aux Saoudiens et voudrait que la direction d’Al Nassr participe au payement de son gros salaire.

Sadio Mané
Un transfert historique pour Galatasaray ?

Si Galatasaray parvient à finaliser le transfert de Sadio Mané, il réaliserait sans aucun doute l’un des transferts les plus retentissants de son histoire. L’arrivée de l’ancien buteur de Liverpool et du Bayern Munich donnerait un coup de boost considérable à l’effectif stambouliote et ferait de Galatasaray un candidat sérieux pour le titre de champion la saison prochaine.

Les discussions entre Galatasaray et Al-Nassr se poursuivent et les prochaines semaines seront cruciales pour déterminer si le prêt de Sadio Mané verra le jour. Une chose est sûre : cette rumeur agite déjà le mercato estival et promet un feuilleton absolument intéressant.

Liverpool : Alexander-Arnold dithyrambique sur Sadio Mané : « Rapide, puissant, une menace constante… »

Dans le monde compétitif du sport, les liens forgés sur le terrain transcendent souvent les simples camaraderies pour devenir des relations durables, teintées de respect et d’admiration. Dans cet esprit, le joueur de Liverpool Trent Alexander-Arnold a récemment loué les qualités remarquables de son coéquipier chez les Reds, l’attaquant sénégalais Sadio Mané.

Dans une interview touchante avec un média anglais, le joueur a décrit son ancien coéquipier comme étant bien plus qu’un simple compagnon de jeu. Il a souligné sa passion inébranlable pour le sport, son dévouement sans faille à l’équipe et son éthique de travail exemplaire.

« Sadio Mané est le seul joueur avec qui j’ai joué dont j’ai toujours pensé que je suis reconnaissant de n’avoir jamais eu à jouer contre lui. Il était rapide, puissant, pouvait marquer avec les deux pieds », a-t-il déclaré, décrivant comment la présence de son coéquipier avait non seulement élevé le niveau de jeu de l’équipe, mais avait également inspiré chacun à se surpasser.

En mettant en lumière les qualités qui rendent son ancien coéquipier si remarquable, le joueur a souligné l’importance de reconnaître et de célébrer ceux qui contribuent de manière significative à la réussite collective. « C’était une menace constante », a-t-il conclu, exprimant sa gratitude pour les souvenirs partagés et les leçons apprises.

Pochettino remonté contre Jackson et Madueke

Moribond cette saison, Chelsea a remporté ce lundi en clôture de la 33e journée de Premier League une victoire de prestige à domicile contre Everton (6-0). Le jeune ailier anglais de 21 ans, Cole Palmer, s’est illustré en marquant quatre buts. Mais à la fin du match au lieu de la démonstration des Blues et de cette superbe performance de sa pépite, c’est un incident qui fait parler. Trois joueurs, Cole Palmer le tireur attitré, Nicolas Jackson l’attaquant de pointe et Madueke qui a obtenu le penalty se sont chamaillés pour le tirer. Un incident qui a irrité le coach Mauricio Pochettino.

« Les joueurs et le staff savent que Cole Palmer est le tireur de penalty. Je suis très agacé par cette situation. La discipline est la chose la plus importante dans notre équipe. Nous sommes tous d’accord pour dire que Jackson et Madueke avaient tort. (…) Nous ne pouvons pas montrer ce genre de comportement. Nous ne sommes pas dans une cour d’école. Il n’y aura pas de sanction, mais cela ne doit pas se reproduire. Si Palmer est sur le terrain, c’est lui qui tire le penalty » clarifie le coach argentin de Chelsea.

Marseille : Bonne nouvelle pour Ismaïla Sarr

Au terme des Journées Fifa du mois de mars, l’Olympique de Marseille faisait face à une vague de blessures. Mais ces dernières heures, de bonnes nouvelles commencent à tomber.

Selon la presse française, l’international sénégalais, Ismaïla Sarr, qui fait partie des blessés, a repris la course. Il a pu en effet courir en solitaire lors de la séance d’entraînement dimanche au stade Vélodrome.

Des tours de terrain, Ismaïla Sarr en a aussi avalé, après quelques soins à l’abri des regards. Une bonne nouvelle, alors que le Sénégalais est sur le flanc depuis la trêve internationale. De là à l’imaginer dans le groupe pour la manche retour face à Benfica, jeudi soir… rien n’est moins sûr.

En effet, touché aux ischio-jambiers, l’ailier sénégalais ne devrait pas être convoqué par le coach Jean-Louis Gasset pour la réception de Benfica en quart de finale retour de la Ligue Europa à l’Orange Vélodrome jeudi prochain.

Gigot aussi s’entraîne à part
Gigot, qui a subi une nouvelle infiltration, s’est aussi entraîné à part. Sous le regard admiratif de 10000 enfants conviés au stade Vélodrome, dimanche matin, pour assister à l’entraînement des Olympiens, le défenseur avignonnais n’a pu participer qu’à un échauffement léger. A défaut du choc face à Nice au stade Vélo­drome, reporté par la Ligue pour permettre au club de préparer au mieux son quart de finale retour de Ligue Europa, les partenaires de Pierre-Emerick Aubameyang se sont offert un autre bain de foule dans l’enceinte du boulevard Michelet.

Les 10000 enfants et leurs parents se sont installés en tribune Ganay pour suivre l’intégralité de l’entraînement orchestré par Jean-Louis Gas­set, à quatre jours du match le plus important de la saison.

Quid de l’adversaire ? Petits vainqueurs des Olympiens (2-1) lors du quart de finale aller, les Lisboètes n’ont pas fait de détail en championnat en s’imposant 3-0 contre Moreirense.

Une équipe victorieuse qui n’avait rien à voir avec le 11 type opposé aux Marseillais en Ligue Europa.

Avec seulement deux titulaires ayant disputé le quart au coup d’envoi (Joao Neves et Alexander Bah), les Lisboètes se sont permis de reposer leur effectif, à l’instar des joueurs de l’Om qui ont, eux, bénéficié d’un report de la rencontre face à Nice par la Ligue. Cela n’a pas empêché les champions du Portugal en titre de largement dominer un adversaire, qui certes n’a plus rien à jouer cette saison.

Chelsea : Nicolas Jackson marque son 10e but et égale Drogba

Chelsea a fait le show, ce soir, à l’occasion de la 33e journée de Premier League, en battant Everton (6-0). Dans cette rencontre entre Sénégalais, Nicolas Jackson et les Blues ont étrillé Everton de Gana Guèye (absent pour ce match). Passeur décisif et auteur du 4e but de Chelsea, Nicolas a marqué son 10e but de la saison. 

Grâce à cette réalisation, l’international sénégalais égale le légendaire attaquant ivoirien de Chelsea, Didier Drogba, qui avait marqué 10 buts lors de sa première saison à Chelsea (2004-2005). 

À cinq journées de la fin de la Premier League, l’ancien attaquant du Casa Sports a encore l’opportunité de faire mieux que son idole Drogba.