Sports

Pathé Ciss rate sa signature à Lyon et tacle son club: « ils ont été égoïstes et irrespectueux »

Alors qu’un accord avait été annoncé en début de soirée entre le Rayo Vallecano et l’Olympique Lyonnais, pour le transfert de Pathé Ciss, le deal a finalement capoté. L’international sénégalais reste en Liga et explique pourquoi son transfert en Ligue 1 est tombé à l’eau et tacle son club.

« Ils ont été égoïstes et se sont mal comportés. Le club (Rayo Vallecano) n’a pensé qu’à ses intérêts. Ils ont été irresponsables et irrespectueux », a-t-il confié à la presse.

Premier League : Très mauvaise nouvelle pour Pape Matar Sarr avec Tottenham !

Alors qu’il avait entamé de la meilleure des manières la deuxième partie de saison avec Tottenham, Pape Matar Sarr s’est blessé à la hanche et devrait revenir au début du mois de février a annoncé football.london.

De retour très en forme dans son club après la coupe du monde disputée avec les Lions du Sénégal, Pape Matar Sarr a fait ses débuts officiels avec les Spurs le 1er janvier 2023 contre Aston Villa. Crédité d’une très bonne performance contre les Villans puis exceptionnel trois jours plus tard face à Crystal Palace, l’ancien messin va même être jeté dans le derby londonien contre Arsenal le 15 janvier.

Désormais précieux aux yeux de son entraineur Antonio Conte, Pape Matar Sarr va tout de même voir son éclosion un petit peu étouffée par une blessure à la hanche qui l’a d’ailleurs empêché de participer au match de Premier League contre Fulham lundi 23 janvier puis au match du 4e tour de F.A cup face à Preston samedi dernier.

En concurrence avec Oliver Skipp qui voit son transfert en prêt peu probable maintenant après la blessure du jeune milieu de terrain sénégalais, Pape Matar Sarr devrait reprendre ses activités au début du mois de février selon football.london.

CHAN 2022 : Les Lions s’imposent contre Madagascar et se qualifient en finale

Pour leur deuxième demi-finale, les Lions cassent déjà le plafond de verre. En battant Madagascar ce mardi soir (1-0), le Sénégal s’est qualifié pour la première fois de son Histoire en finale de CHAN.

L’Equipe Nationale du Sénégal est en finale du Championnat d’Afrique des Nations. Après leur succès face à Madagascar, les joueurs de Pape Bouna Thiaw sont tout proche de leur rêve d’écrire leur nom dans le palmarès de cette compétition. Le tout après un match très plaisant, où ils ont ouvert le score très tôt grâce à Pape Amadou Diallo mais ont encore péché à la finition, ce qui ne leur a pas permis de sortir de cette rencontre avec un score très large et de se mettre très facilement à l’abri.

https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-9120523919163473&output=html&h=250&slotname=4404560622&adk=3187081660&adf=2596223415&pi=t.ma~as.4404560622&w=300&lmt=1675198456&rafmt=12&format=300×250&url=https%3A%2F%2Fwiwsport.com%2F2023%2F01%2F31%2Fchan-2022-les-lions-simposent-contre-madagascar-et-se-qualifient-en-finale%2F&wgl=1&adsid=ChAIgJXjngYQm-CwkrCEw-xmEj0AUD4_LcdSy0JtPYW7GCIzQHcqr-gVFTFtxm0S7zMZTLkIcdkGiTmHcAilT-iTHDwHk9dxZF7Impexhb4Q&uach=WyJXaW5kb3dzIiwiMTAuMC4wIiwieDg2IiwiIiwiMTA5LjAuNTQxNC4xMjAiLFtdLGZhbHNlLG51bGwsIjY0IixbWyJOb3RfQSBCcmFuZCIsIjk5LjAuMC4wIl0sWyJHb29nbGUgQ2hyb21lIiwiMTA5LjAuNTQxNC4xMjAiXSxbIkNocm9taXVtIiwiMTA5LjAuNTQxNC4xMjAiXV0sZmFsc2Vd&dt=1675198550616&bpp=110&bdt=2439&idt=748&shv=r20230125&mjsv=m202301170101&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&cookie=ID%3D527a58cbb62c7603-22cdddc3e7d70020%3AT%3D1672144523%3ART%3D1672144523%3AS%3DALNI_MaHF1FrHg6mZ0KHfkIq3FXP3OYzHA&gpic=UID%3D00000bb57088daab%3AT%3D1672144523%3ART%3D1675198427%3AS%3DALNI_MaddtzxFLhNjm-uJULNcOCb2R9eVQ&prev_fmts=970×250%2C300x600%2C728x90%2C750x280&correlator=4396338637375&frm=20&pv=1&ga_vid=533275190.1672144522&ga_sid=1675198551&ga_hid=957869319&ga_fc=1&ga_cid=1714152523.1674963021&u_tz=0&u_his=8&u_h=768&u_w=1366&u_ah=738&u_aw=1366&u_cd=24&u_sd=0.8&dmc=8&adx=498&ady=1807&biw=1686&bih=722&scr_x=0&scr_y=0&eid=44759875%2C44759926%2C44759842%2C31071722%2C44779793%2C31072068&oid=2&pvsid=3460530678920206&tmod=364898232&uas=0&nvt=1&ref=https%3A%2F%2Fwiwsport.com%2F&eae=0&fc=1920&brdim=0%2C0%2C0%2C0%2C1366%2C0%2C1366%2C738%2C1707%2C722&vis=1&rsz=%7C%7CeEbr%7C&abl=CS&pfx=0&fu=256&bc=31&ifi=4&uci=a!4&btvi=2&fsb=1&xpc=0vmcJCwvBt&p=https%3A//wiwsport.com&dtd=7118

Le scénario de cette demi-finale des Lions a été comme à l’accoutumée et a beaucoup ressemblé aux quatre premières rencontres, notamment durant les quart de finale. C’est aussi parce que le sélectionneur a misé sur la continuité en remettant le même onze qui s’est défait de la Mauritanie. Virevoltants d’entrée de jeu et très tranchants sur les ailes, à plus à droite qu’à gauche, les Lions ont vu Pape Amadou Diallo marquer un superbe coup de tête après un amour de centre de Mamadou Sané (5e).

Le Sénégal peine à finir

Face à des Malgaches incapables de franchir la ligne médiane et qui, pressés très haut, commettaient beaucoup d’erreurs défensives, on pensait que Pape Amadou Diallo et ses partenaires allaient pouvoir rapidement plier le match, après une erreur de relance d’un défenseur malgache qui profitait à Cheikh Diouf pour envoyer une frappe instantanée qui passe tout juste au-dessus des cages adverses (18e). Séduisants dans le jeu et très haut sur le terrain notamment, le Sénégal accule son adversaire.

La suite de la première mi-temps donnait beaucoup d’occasions pour les Lionnes. Mais Moussa Ndiaye (25e) et Pape Amadou Diallo (36e) ne concrétisaient pas face à un excellent gardien nommé Nina Razakanirina, alors que Madagascar, n’aura jamais réussi à inquiéter Pape Mamadou Diallo, qui longtemps a vécu une soirée tranquille dans ses cages. Voilà comment les Lions ont manqué à finir les Malgaches en première période.

Et puis encore, les Lions ont emballé d’entrée la seconde période. Malheureux et peu chanceux sur plusieurs situations, Pape Amadou Diallo faisait pourtant très forte impression sur son côté gauche. Sur une magnifique percée (48e), l’attaquant de Génération Foot envoyait un superbe centre à ras de terre et au point de penalty malgache, mais le gardien Nina s’interpose avec son pied avant qu’un Sénébalais ne repprenne.

Transfigurés après des occasions manquées de Moussa Ndiaye (60e) et Pape Amadou Diallo (70e), les Malgaches ont mis le feu dans la surface sénégalaise dans les dix dernères minutes. Mais la défense hermétique du Sénégal ne caquera jamais. Au final, les Lions s’imposent assez logiquement et atteigne la grande finale de ce Championnat d’Afrique des Natins.

Croiser Balla et Modou Lô dans une saison : La performance XXL de Boy Niang 2

Après une belle victoire sur Balla Gaye 2, le 1er janvier 2023, Boy Niang 2 est en passe de réussir une performance loin d’être négligeable, en se mesurant à Modou Lô avant la fin de la présente saison. En effet, la finalisation de son combat contre le Roc des Parcelles Assainies n’est plus qu’une affaire d’heures et de timing.

Après avoir versé un acompte sur cachet à Modou Lô, la structure Gaston Production, via son coordonnateur Makane Mbengue, a trouvé un accord avec le camp de Boy Niang. D’ailleurs, la concrétisation du combat devait être annoncée en direct lors du face-à-face entre Sa Thiès et Reug Reug, prévu samedi 28 janvier dernier, mais reporté à cause du rappel à Dieu de Serigne Modou Niang.

Balla Gaye 2 (22 victoires et 6 défaites) et Modou Lô (20 victoires, 3 défaites et 1 nul) sont les deux VIP aux meilleurs palmarès actuellement dans l’arène. Ensuite, ils sont parmi les plus populaires, s’ils ne sont pas simplement les deux plus populaires.

Alors, si Boy Niang parvient à plier le Lion de Guédiawaye, et s’apprête à se mesurer au Roc des Parcelles Assainies, par ailleurs actuel Roi des arènes, il ne pouvait rêver mieux que ça. En plus des défis sportifs de haute volée, le fils de De Gaulle pourrait amasser un peu moins de deux cent millions de francs, sur l’ensemble des deux combats. Que çà évolue très vite dans l’arène !

Bayern Munich : Une bonne nouvelle tombe pour Sadio Mané

A 15 jours de la rencontre entre le PSG et le Bayern Munich en Ligue des Champions, l’optimisme règne du côté du club bavarois pour Sadio Mané.

Alors que l’incertitude règne toujours autour sa présence pour le choc contre le PSG, Sadio Mané continue de travailler pour revenir avant cette date. Blessé avant le début de la Coupe du monde, pour laquelle il a dû déclarer forfait, l’attaquant du Bayern Munich assurait en interne être trop juste pour être présent le 14 février prochain.

Sadio Mané a retouché le ballon lors de son dernier entraînement avec le Bayern Munich. Pour la première fois depuis son opération au genou au mois de novembre, le Champion d’Afrique a repris les entraînements avec le ballon. Une bonne nouvelle pour les bavarois, qui espèrent compter sur la star des Lions de la Téranga face au PSG.

Diomansy Kamara, ancien international : « Pourquoi Aliou Cissé est en fin de cycle »

Connu pour son franc-parler, Diomansy Kamara, ancien feu follet des Lions, évoque l’avenir d’Aliou Cissé à la tête de l’équipe nationale du Sénégal dans un entretien avec Record.

« Sur la question d’Aliou Cissé ? Je n’ai absolument pas dit qu’il fallait qu’il rende le tablier. J’ai dit que nous avions eu une discussion personnelle entre lui et moi, Parce qu’on échange depuis des années et pas juste depuis la victoire à la CAN. Je lui avais conseillé de laisser l’équipe nationale parce qu’il avait, pour moi, atteint le maximum. Lorsque vous arrivez deux fois en finale de la CAN, que vous qualifiez deux fois le Sénégal en Coupe du monde avec une victoire finale historique pour le Sénégal, je pense qu’il est arrivé à la fin d’un cycle.

Aliou, moi je te conseille, à titre personnel, après la Coupe du monde, d’aller sur un autre challenge ou de prendre un peu de repos pour voir ce que tu as envie de faire. C’était un conseil que je fui avais donné. Et on avait pas mal discuté. Il était en réflexion. Finalement il a décidé de rempiler pour essayer de continuer à faire ce qu’il fait de mieux : gagner avec L’équipe nationale du Sénégal. », nous révéle Diomansy Kamara.

L’ancien international sénégalais poursuit : « C’est énergivore, ça demande beaucoup de sacrifices. C’est quelque chose de très compliqué quand vous arrivez au sommet de la montagne, le plus dur, ce n’est pas de monter, mais d’y rester. Moi, je pensais qu’il avait fait le tour de la question et c’aurait été bon pour lui, peut-être, d’avoir d’autres challenges Mais la réalité, c’est toujours celle du terrain, c’est l’entraineur qui la prend Moi, je vais continuer à le soutenir. Je le soutenais lorsqu’il était sous le feu des critiques et qu’il n’avait pas encore gagné. Ce n’est pas maintenant qu’il a gagné que je vais l’abandonner. Au contraire, on va continuer à l’accompagner même si je le répète, une nouvelle fois, je l’avais conseillé personnellement, d’aller chercher un autre challenge. On a même discuté récemment après ma sortie. Il n’y a aucune ambiguïté, aucun problème entre nous. On est tous Sénégalais, mais c’est vrai que parfois, il y a des des discussions qu’on peut avoir, des conseils qu’on donne. Après, chacun prend les décisions adéquates au bon moment. »

Séville : Son arrivée en Espagne, ses ambitions sur le plan collectif et individuel… Pape Gueye se lâche !

En quête d’un renfort au milieu de terrain, Séville a finalement jeté son dévolu sur Pape Gueye. Ce dernier est prêté par l’Olympique de Marseille jusqu’à la fin de la saison.

Arrivé hier en Espagne, le Lion de la Téranga s’est entretenu avec le site du club où il raconte sa discussion avec le coach Sampaoli et son envie de jouer le plus rapidement possible.

Ses premiers mots

Je suis très content de rejoindre le FC Seville. C’est un très grand club en Espagne. Je suis très fier et j’ai hâte de commencer l’aventure et de rejoindre mes coéquipiers. Je passe un bon mois avec mon anniversaire il y’a quelques jours et cette signature au FC Seville. Aujourd’hui, je suis très content.

Un mois de janvier inoubliable

Je suis très content de l’accueil, de toutes les personnes qui travaillent au club. Du président à Monchi, de toutes les personnes qui m’ont aidé. Je me sens déjà chez moi. Ils ont fait tout le nécessaire pour que je me sente chez moi. J’ai visité le musée, le stade, les vestiaires. Je savais que c’était un club historique mais d’y être. J’ai hâte de commencer le travail.

La discussion avec Loic Badé

J’ai joué avec Loic Badé, c’est un bon ami à moi. Il m’a parlé en bien du club meme si je savais déjà que c’est un grand club avec d’énormes joueurs. C’est un bon ami à moi. C’est quelqu’un de très bien. Moi j’ai joué avec lui au Havre. Je suis très content de le rejoindre. Il m’a parlé du club. Je le tenais au courant de la situation. Je vais à nouveau jouer à ses cotés. Je suis très content de le revoir. Je suis très content pour lui pare que je regarde les matchs de Seville et il fait d’excellents matchs. Il a regagné de la confiance. Il m’a dit que si j’étais amené à venir dans le club, j’allais progresser avec le coach Sampaoli que je connais déjà.

L’intégration

Je suis quelqu’un de très simple. Je ne pense pas qu’il y’aurait des difficultés à m’intégrer. Et j’espere que je vais el faire le plus rapidement possible pour bien me sentir sur le terrain.

La relation avec le coach

Sampaoli est un coach que j’ai eu l’année dernière à Marseille. On a fait une très grande saison ensemble parce qu’on était qualifié pour la ligue des champions. C’est un coach que je connais. Il me connaît et ca va faciliter l’intégration je pense. J’ai énormément progressé à ses cotés. Donc, aujourd’hui, je le rejoins. Et j’espére continuer à progresser, à jouer. Je suis très content d’être à ses ordres.

La discussion avec Sampaoli

Oui, j’ai eu une discussion avec le coach, c’est bien de l’avoir fait. Il m’a dit qu’il comptait sur moi. Il voulait me faire venir à Seville parce qu’il sait ce que je suis capable de faire, d’apporter sur le terrain. Donc, s’il fait appel à moi, il sait que je peux aider l’équipe. Il m’a dit à quel point, il aimerait me faire jouer, comment l’équipe joue. C’était bien pour lui parce que je connaissais ses entraînements, comment il fonctionnait son staff. Donc, voilà, ce n’est que de bonnes choses.

Ses qualités

J’ai des qualités qui, depuis que je suis petit, j’essaie de travailler dessus. Je suis quelqu’un qui peut récupérer beaucoup de ballons. J’ai une bonne qualité de passes. J’essaie d’être le plus complet possible. Et ce que je peux apporter, je pense que c’est de l’agressivité tout en ayant une bonne technique. Je suis jeune, j’aime bien courir, récupérer des ballons et aider mes partenaires. J’espére que j’aurais toutes les chances de mon coté pour faire la meilleure saison possible.

Le championnat espagnol

Comme je vous ai dit, je regarde beaucoup de matchs en Espagne. C’est un football qui me plaît. Pratiquement, toutes les équipes essaient de ressortir le ballon, de jouer court. Il y’a enormément de techniques. Donc je pense que je peux m’adapter avec de très bons joueurs, cela facilite l’intégration en match comme à l’entraînement. Je vais essayer d’apporter mes qualités que j’utulisais en Ligue 1 pour La Liga. J’espere que tout va bien se passer.

Demi-finale du chan entre le Sénégal et le Madagascar : Faites-nous rêver chers Lions !

C’est une place en finale qui est mise en jeu entre le Sénégal et le Madagascar ce mardi à partir de 19 heures au Stade Nelson Mandela.

Peu de gens voyaient le Sénégal et le Madagascar au dernier carré de cette 7e édition du championnat d’Afrique des nations. Ces deux équipes sont déjà au-delà des attentes, chercheront sans doute à surprendre davantage.

Dans l’ensemble de leurs sorties, les Barea se sont montrés impressionnants notamment sur le plan offensif. L’équipe avait battu le Ghana lors de son premier match 2-1 avant de donner une gifle au Soudan en 3e journée des phases de groupe (3-0). En quart de finale, ils ont dominé de bout en bout le Mozambique avant de terminer la partie avec le score de 3-1, soit un total de 8 buts marqués contre 2 encaissés. L’adversaire du Sénégal a également moins de minutes dans les jambes. Ce qui laisse penser à plus de fraicheurs physiques. Avec le forfait du Maroc, le Madagascar a joué 2 matchs de groupe.

Si les malgaches peuvent se vanter de leur attaque, coté Sénégalais, on peut montrer beaucoup de satisfaction. D’ailleurs notre défense a montré beaucoup de caractère pour conserver la petite avance qu’on avait contre la Mauritanie (1-0). Et lors de nos rencontres de groupe, on avait encaissé un seul but. Ce mardi, ce sera la deuxième que notre équipe joue une demi-finale de ce tournoi alors que l’adversaire, c’est une grande première !

Le Sénégal et le Madagascar ne sont jamais croisés dans le passé dans ce tournoi. Mais ces deux équipes se connaissent bien sur le plan football de manière générale. Au cours de ces dernières années, les deux équipes ont eu à se mesurer dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde, et de la coupe d’Afrique des nations. Entre novembre 2015 et Mars 2019, elles ont disputé 4 matchs dont 2 victoires pour les Lions et 2 matchs nuls. 

Lac 2 « Ma bataille avec Modou lo est plus significative »

Modou Lo est mon plan A, B et C. Je l’ai entendu dire qu’il ne m’affronterait plus, parce que je veux donner une chance à Franc et à eux. Cette sortie m’a surpris car j’ai donné de nombreuses opportunités à des jeunes. Je ne suis pas méchant. Mais j’ai combattu trois fois avec Eumeu Sène. Alors il (Madou lo) doit oser me faire face à face pour la troisième fois. Il doit avoir peur de moi, si tu oses le dire.

En attendant, certaines choses sont appelées à changer. Il me connaît très bien car il m’a testé. Nous devons nous affronter une troisième fois pour que les choses soient toujours claires. S’il y a un troisième combat. Il y aura une gouttelette claire et propre. Lac/Modou Lo a plus de sens que Modou Lo/Boy Niang 2. Parce que j’ai battu Boy Niang 2. Il ne faut pas forcer Boy Niang 2, d’autant plus que je suis le seul VIP qui n’a pas encore joué à Clash Royale. »

La fortune de Sadio Mané réévaluée, le Sénégalais trône chez les Africains !

A 30 ans, Sadio Mané est à l’âge de la maturité sportive et sa carrière professionnelle flambe, avec le Liverpool FC dont il est un pilier. Il est chez les Reds depuis 2016, après avoir été lancé chez les professionnels, en France, par le FC Metz alors en Ligue 2. Depuis, l’ailier international sénégalais progresse étape par étape. Avec un palmarès qui s’étoffe de titres collectifs (champion d’Europe, d’Angleterre, du monde en club, vainqueur de la CAN…) et individuels (footballeur africain de l’année 2019).

Selon The Mirror, le Bayern a offert à Mané un salaire faramineux d’environ 360 000 £/440 000 $ par semaine. Sadio Mané gagnait environ 100 000/122 000 £ par semaine à Liverpool, et le journal avait précédemment affirmé que l’attaquant prolifique cherchait à obtenir une augmentation d’environ 400 000/489 000 £ par semaine lors des négociations contractuelles avec le club.

Bien qu’aucune indemnité de transfert n’ait été annoncée par le Bayern, The Athletic affirme que les champions allemands verseront une somme garantie de 27,5 millions de livres sterling (32 millions d’euros/33,7 millions de dollars) avec un potentiel supplémentaire de 7,5 millions de livres sterling/8,7 millions d’euros/9,2 millions de dollars en bonus. Aucun joueur africain, si ce n’est Mohamed Salah ne peut rivaliser.