Sports

Lutte- trophée d’empereur des arènes : Balla Gaye 2/ Tapha Tine : entre confirmation et revanche

L’arène sera en effervescence ce dimanche 21 juillet avec la méga affiche qui oppose Balla Gaye 2 à Tapha Tine.  Dotée du trophée d’Empereur » des arènes, cette confrontation tant étendue sera à forts enjeux pour les deux ténors de la lutte sénégalais. Onze ans après leur dernier duel, ces retrouvailles aura des allures de confirmation et de relance pour le Lion de Guédiawaye.  Mais aussi de revanche pour le Géant du Baol qui surfe sur une belle vague depuis quelques saisons.

L’arène sénégalaise retient son souffle pour le méga affiche quo opposera ce dimanche 21 juillet à l’arène national, Balla Gaye de l’école de lutte à Tapha Tine.  Ficelé par Al Bourakh Event et dotée du trophée d « Empereur des arènes », nouvelle trouvaille du promoteur Aziz Ndiaye, cette méga affiche sera un événement majeur dans l’agenda de la saison.  Un duel prometteur au regard des enjeux majeurs qu’il suscite  dans la carrière des deux ténors de la lutte. Les férus de lutte  n’attendent pas aussi moins de  ce combat qui va donner une nouvelle configuration dans le cercle restreints des Vip où ténors qui occupe le sommet de l’arène.   Mais l’affiche sera à quitte ou double pour les deux protagonistes qui se affrontés en 2013 avec à la clé une cinglante défaite de  Tapha Tine.  Balla Gaye 2 tenter de réaffirmer sa suprématie. Il y a plus d’une décennie,  le Lion de Guédiawaye, fraîchement auréolé  de son titre de Roi des arènes devant l’indéboulonnable Yakhya Diop Yékini,  avait réussi à fouetter avec brio sa carrière en terrassant Tapha Tine avec une déconcertante aisance.  Onze ans après cette belle victoire, Balla Gaye 2 avait perdu entre temps, son titre face à Bombardier et a subi des défaites contre Eumeu Sène et Boy Niang.  Depuis son dernier succès enregistré en 2019 devant Modou Lo, le Lion de Guédiawaye n’a plus connu de victoire.

Beaucoup de ses inconditionnels n’ont d’ailleurs pas manqué d’émettre des doutes sur la forme physique voire le peu de sérieux dans la gestion de sa carrière. Surtout au lendemain du cinglant revers subi face à Boy Niang 2. Il amorce donc un tournant  crucial  dans sa carrière Pour son retour et au regard de l’envergure de son adversaire, le fils de Double Less  doit prouver  aux nombreux observateurs qui ne cesse d’épiloguer sur la forme physique

Ce combat représente donc celui de la réhabilitation pour le fils de l’ancien champion Double Less. Une grande opportunité lui est donc offerte pour redorer son blason. Une victoire lui permettrait de reconquérir le cœur de ses supporters. Dans cette perspective, sa puissance athlétiques et sa technique de la boxe et dans la bagarre ne seront pas de trop face à un adversaire de la trempe de Tapha Tine qui s’est taillé jusqu’ici comme un puncheur hors pair et lutteur qui se plait à ensanglanter ses adversaires qui se hasardent à l’inviter dans les échanges de coup.

Onze ans, après son revers devant, « Géant du Baol », n’a cessé de ruminer sa revanche et veut efface cette humiliation subie le 2 juin 2013. En l’espace de 10 ans le Géant du Baol a pris de la bouteille et renforcer sa position.  Il a mûri et acquis cette expérience qui lui permet d’aborder ce combat avec une grosse confiance.   Son invincibilité qui dure depuis neuf ans  ajouté aux cinq derniers succès devant de redoutables adversaires comme Bombardier, Eumeu Sène et Boy Niang 2  tout comme  la forme affiche lors de sa préparation  à Abidjan,  peuvent témoigner de sa ferme détermination et de l’ambition  du mastodontes du Baol. Une victoire serait synonyme de confirmation et lui permettrait d’aller chercher le titre Roi des arènes   détenu actuellement par Modou Lo.

Lutte- trophée d’empereur des arènes : Balla Gaye 2/ Tapha Tine : entre confirmation et revanche Lire la suite »

Mercato /exilé en Arabie saoudite : Habib Diallo vers un retour en Ligue 1 ?

Après une saison seulement en Arabie saoudite, Habib Diallo pourrait déjà faire ses valises. Le Lion de la Téranga pourrait effectuer son retour en France où deux clubs ont entamé des discussions pour le récupérer.

Lors la saison 2022-2023, Habib Diallo avait frappé très fort. L’attaquant sénégalais avait inscrit 20 buts en Ligue 1. Des performances exceptionnelles qui ont attiré le regard de plusieurs clubs des grands championnats. Mais, à la surprise générale, le buteur a pris le chemin d’Al Shabab, en Arabie saoudite. Un eldorado qui ne s’est toutefois pas très bien passé, puisqu’il n’y inscrira que 5 buts pour 4 passes décisives lors de la saison 2023-2024 (33 matchs). Avec son salaire, le prix de son recrutement (18 millions d’euros, soit un peu plus de 11 milliards FCFA) et les attentes qu’il suscitait, autant dire que les dirigeants du club saoudien n’ont que très peu apprécié ses performances moyennes.

L’attaquant de 29 ans pourrait donc partir cet été et un retour en Ligue 1 serait à l’étude. D’ailleurs, selon Foot Mercato, Habib Diallo pourrait tout simplement retrouver son ancien amour, Strasbourg. Le club alsacien serait entré en contact avec son homologue saoudien pour récupérer l’avant-centre. Ce dernier ne serait par ailleurs pas contre l’idée, car Strasbourg reste un bon souvenir pour lui qui y a compté 41 buts en 103 rencontres.

La Ligue des champions, un objectif ?

Cependant, Strasbourg n’est pas seul sur le coup. Brest aussi aimerait récupérer l’international sénégalais (30 sélections, 7 buts). Les Bretons ont d’ailleurs un argument de poids qui pourrait faire balancer la balance de leur côté : la Ligue des champions. Les Brestois disputeront en effet la Coupe aux grandes oreilles la saison prochaine, ce qui pourrait permettre à l’ancien Messin de découvrir la compétition.

Actuellement, la valeur d’Habib Diallo est estimée à 10 millions d’euros (un peu plus de 6 milliards FCFA).

Mercato /exilé en Arabie saoudite : Habib Diallo vers un retour en Ligue 1 ? Lire la suite »

Fin de contrat au Bayern Munich : Bouna Sarr en pourparlers avec l’Atalanta

 En fin de contrat avec le Bayern Munich où il a passé 4 bonnes années, entachées de blessures qui l’ont mis à l’ombre, Bouna Sarr pourrait rebondir dans un club de premier plan. Le club de la 1ère division italienne, Atalanta Bergame est entré en contact avec le joueur sénégalais pour s’octroyer ses services.

Formé au FC Metz, après plusieurs saisons à l’Olympique de Marseille, dont une finale d’Europa League en 2018 où il est élu dans l’équipe type de la compétition, le latéral droit rejoint en 2020 le Bayern Munich pour la somme d’environ 10 millions d’euros. Mais son passage ne laissera pas un souvenir impérissable en Allemagne à cause de ses multiples blessures. En 4 saisons, Bouna Sarr, 32 ans, a disputé seulement 33 matchs pour un but inscrit et 4 passes décisives. Trop peu pour être conservé par le Bayern Munich, lequel n’a pas souhaité prolonger son aventure en Bavière.

Libre depuis le 1er juillet officiellement où son contrat est venu à terme, l’international sénégalais, avec à son actif 13 sélections, n’est plus appelé en équipe nationale depuis mars 2022, en partie à cause de ses pépins physiques. En quête d’un nouveau challenge, il pourrait rapidement trouver un nouveau club pour se racheter. Et ceci n’a pas tardé à venir puisque l’Atalanta se serait déjà positionné sur son dossier.

Le joueur serait en pourparlers avec le 4ème du dernier exercice de Serie A, selon les informations du spécialiste Abdel Hamed. Atalanta, vainqueur de l’Europa League et qualifié pour la prochaine campagne de Ligue des Champions, serait la prochaine destination du Lion. Son agent se serait déplacé jeudi à Bergame, dans le nord de l’Italie, pour rencontrer les dirigeants transalpins.

Fin de contrat au Bayern Munich : Bouna Sarr en pourparlers avec l’Atalanta Lire la suite »

Remplacement de Mbappé au PSG: Boulaye Dia en lieu et place d’Oshimen

Le départ de Mbappé au Réal Madrid va laisser un grand vide au PSG. Si Barcola et Dembélé peuvent remplacer le natif de Bondy sur les ailes de l’attaque, à la pointe Gonzalo Ramos et Kolo Muani sont loin de faire l’unanimité d’où le nom de Victor Oshimen qui est agité pour renforcer l’attaque Parisienne.

Sauf que l’attaquant Nigérian a pratiquement le même profil que Ramos et Kolo Muani car étant plus des pivots que des attaquants de soutien qui savent jouer sur de petits espaces.

Or Boulaye Dia, pour ce qui le connaissent, savent qu’il a un très bon jeu de pied. Champion d’Afrique 2022 là où Oshimen n’a été que finaliste, Boulaye Dia est plus technique que l’attaquant Nigérian dont le grand fort est de pousser le ballon dans les buts vides.

Boulaye Dia est effacé en équipe nationale du Sénégal car il est très altruiste. Mais de nos jours, il est le meilleur attaquant de pointe du Sénégal. En plus, il a cette faculté de pouvoir jouer sur les côtés ou dans une attaque à 02, ce que ne peut faire Oshimen.

Donc si le PSG en vient à vouloir dégainer 100 millions d’euros pour recruter Oshimen, il ferait mieux de l’injecter sur Boulaye Dia qui pourra leur apporter bien plus que ce qu’ils espèrent.

Remplacement de Mbappé au PSG: Boulaye Dia en lieu et place d’Oshimen Lire la suite »

Crystal Palace fait pression pour recruter Ismaïla Sarr de Marseille

Le club de Premier League, le Crystal Palace FC, fait pression pour recruter l’ailier de l’Olympique de Marseille Ismaïla Sarr (26 ans), selon le correspondant de Seneposte en Angleterre.

L’international Sénégalais de 26 ans, dont le contrat expire en 2028. a reçu une proposition contractuelle de la part des Aigles. Sarr n’a rejoint Marseille que l’année dernière en provenance de Watford en échange d’un montant de 13 millions d’euros.

Sa première saison au Vélodrome ne restera pas longtemps dans les mémoires. Il n’a inscrit que cinq buts et six passes décisives en 35 matchs.

Crystal Palace serait en pourparlers pour parvenir à un accord sur des conditions personnelles. Le média comprend que de premières discussions ont commencé entre l’équipe dirigée par Olivier Glasner et Marseille.

Iso aurait envie de retourner en Angleterre après avoir passé quatre saisons à Watford entre 2019 et 2023. Ismaila Sarr pourrait suivre Iliman Ndiaye (24 ans) et Pierre-Emerick Aubameyang (35 ans) en quittant Marseille après une seule saison.

Crystal Palace fait pression pour recruter Ismaïla Sarr de Marseille Lire la suite »

FC Barcelone | Défections en défense : Mikayil Faye pourrait enfin avoir sa chance

Il y a quelques jours, Mikayil Faye a fêté ses 20 ans. Le plus beau cadeau, que Hansi Flick pourrait lui offrir, serait de le lancer enfin en équipe première du FC Barcelone. Et au vu des absences dans la défense barcelonaise en début de saison, il a de fortes chances d’être enfin lancé chez les Blaugranas.

Pour sa première saison avec le Barça Athletic, Mikayil Ngor Faye a disputé 34 matchs toutes compétitions confondues. Malgré des performances jugées très intéressantes, le défenseur sénégalais n’a pas pu jouer une seule minute sous l’ère de l’ancien coach Xavi. Une opportunité que Hansi Flick, qui l’observe depuis plus d’une semaine, pourrait lui offrir.

Pour cause de plusieurs compétitions (Euro, Copa America, Jeux olympiques) programmées cet été, la défense du FC Barcelone manque d’éléments. Ronald Araujo et Pau Cubarsi, deux titulaires dans l’axe la saison passée, ne seront pas là pour le début du championnat. Araujo, blessé lors de la Copa America, sera opéré. Il sera éloigné des pelouses pendant minimum 4 mois. Son jeune partenaire, révélation de la saison dernière en défense, Pau Cubarsi (17 ans), disputera les JO 2024 avec l’Espagne des moins de 23 ans. Lui aussi est out pour les premières journées de Liga. Eric Garcia fait également partie du contingent barcelonais qui disputera les Jeux olympiques. Prêté à Gérone la saison passée, Eric Garcia revient au Barça après les JO. Donc, il sera indisponible jusqu’à quasiment fin août, si l’Espagne se qualifie pour la finale des JO 2024, qui aura lieu vendredi 9 août.

L’Euro 2024, remportée par l’Espagne, a également fait des absents en cette période de préparation. Jules Koundé, demi-finaliste avec la France, et Andrea Christensen, éliminé en huitièmes de finale, sont toujours en vacances. Leurs retours pourraient intervenir à quelques jours du démarrage du championnat.

Toutes ces circonstances donnent l’avantage à Mikayil Faye. Le défenseur des Lions était très proche de rejoindre le FC Porto cet été. Mais le départ de Xavi et l’arrivée de Hansi Flick a tout changé. Le technicien allemand a poussé la direction Blaugrana à retenir Mika Faye, car il compte s’appuyer lui pour solidifier la défense barcelonaise très fébrile la saison écoulée (44 buts encaissés en Liga).

FC Barcelone | Défections en défense : Mikayil Faye pourrait enfin avoir sa chance Lire la suite »