Doudou Wade avoue le rapprochement entre le PDS et l’APR

Partagez

Le candidat malheureux du Pardi démocratique sénégalais (Pds) aux élections locales de janvier 2022, Doudou Wade, a avoué le vent de rapprochement qui soufflait entre leur formation politique et le parti au pouvoir, l’Alliance pour la République. Tout est parti de la décision de Macky Sall de baptiser le stade de Diamniadio au nom de Abdoulaye Wade.

«Macky Sall est en train de poser des jalons. Il faut que nous reconnaissons qu’il a changé de voie. Si nous n’osons pas regarder les choses en face, voir qu’il y a un changement total de direction, des voleurs de tapis, de chaises de la convocation de plusieurs personnes à la CREI. Si aujourd’hui il change de direction, c’est une excellente chose, mais les rencoeurs et les blessures sont là. Le Sénégal mérite qu’on pardonne», a dit Doudou Wade sur la RFM.

Il a fait savoir que depuis 2004, l’ancien président Abdoulaye Wade avait annoncé une réorganisation qui leur permettra de diriger le pays pendant 40 ans. « En 2012, nous perdons le pouvoir. Le président Wade écrit un document qui s’appelle “la reconstruction” en juillet 2013 à Versailles. Dans ce document, il nous demande de nous battre de nous organiser pour que nous puissions revoir la configuration politique du Sénégal par rapport à un certain nombre de rassemblements de famille».

Doudou Wade a aussi rappelé que c’est Macky Sall qui disait qu’il n’était pas intéressé par la reconstruction de la famille libérale. Pour lui, si le président Sall a décidé de quitter l’anormalité pour venir à la normalité, ils sont preneur. « Des familles qui ont traversé des difficultés et des conflits pendant des années se sont réparées. Les conflits finissent toujours par être réglés», a-t-il déclaré à l’émission Grand Jury ce dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *